PROJETS POST 2014

PROGRAMME D'ACTION MONDIAL EN EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE (GAP) - Lancement du Programme : les engagements


Le 4ème objectif concerne en particulier l' Education.
Dans le cadre de cet Objectif  4, le point 4.7 est au centre  de l'action des RCE dans les ODD :


GAP (Global Action Program) -  OBJECTIF 4 :


GOAL 4 - Ensure inclusive and equitable quality education and promote lifelong learning opportunities for all.
OBJECTIF 4 : Assurer à tous une éducation de qualité, inclusive et équitable, et promouvoir pour tous des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie.
4.1   D'ici 2030, faire en sorte que toutes les filles et les garçons puissent poursuivre  et mener à bien  un cursus scolaire primaire et secondaire libre, équitable et de qualité, aboutissant  à des résultats concrets,  pertinents et efficaces.
4.2   D'ici 2030, veiller à ce que toutes les filles et les garçons bénéficient d'une petite enfance de qualité permettant leur développement, et reçoivent l'éducation pré-primaire qui leur permettra d'aborder  l'enseignement primaire.
4.3    D'ici 2030 assurer un accès égal pour tous, hommes et femmes, à un enseignement technique, professionnel et supérieur de qualité  à un prix abordable.
4.4   D'ici 2030, augmenter le pourcentage d'accès à l'emploi, à des postes décents, et à l' entrepreneuriat pour les jeunes et les adultes  ayant  les compétences requises,  y compris des compétences techniques et professionnelles.
4.5  D'ici 2030, éliminer les disparités entre les genres dans l'éducation et assurer un accès égal, à tous les niveaux de l'éducation et de la formation professionnelle, pour les personnes vulnérables, notamment les personnes handicapées, les peuples autochtones, et les enfants en situation de vulnérabilité.
4.6  D'ici 2030 veiller à ce que tous les jeunes et un pourcentage minimum d'adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter.
4.7  By 2030 ensure all learners acquire knowledge and skills needed to promote sustainable development, including among others through education for sustainable development and sustainable lifestyles, human rights, gender equality, promotion of a culture of peace and non-violence, global citizenship, and appreciation of cultural diversity and of cultures contribution to sustainable development.
4.7  D'ici 2030 faire en sorte que tous les apprenants acquièrent les compétences et le savoir  nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l'éducation pour le développement durable, les modes de vie durables, les droits humains, l'égalité des genres, la promotion d'une culture de paix et de non-violence, la citoyenneté mondiale, et l'appréciation de la diversité culturelle ainsi que la contribution des cultures au développement durable.

4.a Construire et moderniser les établissements d'enseignement pour enfants, handicapés,  et personnes sensibles au genre, et offrir des environnements d'apprentissage sûrs, non-violents, inclusifs et efficaces pour tous.
4.b  D'ici 2020 accroître le pourcentage de bourses d'étude au niveau mondial - dans les pays développés et dans d'autres pays en développement - pour les pays en développement, en particulier les pays les moins avancés (PMA) et les petits états insulaires en développement (PEID), ainsi que les pays africains, en vue d'une poursuite d'études dans l'enseignement supérieur, mais encore  la formation professionnelle, les TIC, la technique, les sciences de l'ingénieur et les programmes scientifiques.
4.c  D'ici 2030 augmenter le pourcentage d'offre d'enseignants qualifiés, notamment grâce à la coopération internationale, pour la formation des enseignants dans les pays en développement, en particulier les PMA et les PEID.

 

1. The Rio+20 outcome document,  The future we want, inter alia, set out a mandate to establish an Open Working Group to develop a set of sustainable development goals for consideration and appropriate action by the General Assembly at its 68th session. It also provided the basis for their conceptualization. The Rio outcome gave the mandate that the SDGs should be coherent with and integrated into the UN development agenda beyond 2015.

1. Le document final de la Conférence des Nations Unies RIO+20 sur le Développement Durable intitulé Le futur que nous voulons a défini un mandat établissant un Groupe de Travail Ouvert devant déterminer un ensemble d'objectifs pour examen et suite à donner par l'Assemblée Générale des Nations Unies lors de sa 68ème session. Il a également fourni les bases de leur conceptualisation. Le document RIO+20 stipulait que les Objectifs de Développement Durable (ODD) devaient être cohérents et intégrés à l'agenda de développement des Nations Unies au-delà de 2015.
C'est ainsi que 17 Objectifs ont été déterminés.
Pour l'ensemble du Programme voir le site : http://sustainabledevelopment.un.org/sdgsproposal.html

LES ENGAGEMENTS PRIS DANS LE MONDE EN FAVEUR DU PROGRAMME D'ACTION GLOBALE (GAP)

A la suite de la neuvième conférence sur l'Education en faveur du Développement Durable (EDD)qui s'est tenue à Okayama, puis à Nagoya, au Japon, en Novembre 2014, les partenaires principaux ont pris des engagements en faveur du Programme d'Action Global pour l'EDD. Ces engagements sont des plans d'activités concrètes destinées à soutenir un ou plusieurs des cinq domaines d'action prioritaires. Il peut s'agir d'activités de projet ou de programme ciblant certains bénéficiaires et/ou certains acteurs de l'EDD.

Les parties prenantes qui prendront ces engagements peuvent être des organismes ou des institutions de tout type de secteur d'un pays ou de communautés régionales ou mondiales, y compris les secteurs public et privé, formel et non formel, éducatif ou non éducatif. Les actions et activités menées à grande échelle c'est-à-dire dépassant le cadre national, sont encouragées.

Dans une optique stratégique et afin de renforcer l'engagement des parties prenantes, le Programme d'Action Global a défini cinq domaines d'action prioritaires qui contribueront à la réalisation de l'EDD.

Domaine d’action prioritaire 1 : Des politiques à l’appui de l’EDD

Intégrer l’EDD aux politiques relatives à l’éducation et au développement durable afin de créer un environnement propice à l’EDD et de susciter un changement systémique.

 

Domaine d’action prioritaire 2 : Transformer les environnements d’apprentissage et de formation

Intégrer les principes de la durabilité aux contextes de l’éducation et de la formation.

 

Domaine d’action prioritaire 3 : Renforcer les capacités des éducateurs et des formateurs

Renforcer les capacités des éducateurs et des formateurs afin qu’ils dispensent l’EDD avec une efficacité accrue.

 

Domaine d’action prioritaire 4 : Autonomiser et mobiliser les jeunes

Multiplier les initiatives d’EDD auprès des jeunes.

 

Domaine d’action prioritaire 5 : Accélérer la recherche de solutions durables au niveau local

Au niveau communautaire, intensifier les programmes d’EDD et renforcer les réseaux multipartites sur l’EDD.

L'AGENDA 2030 ET LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE (ODD)

Le 25 Septembre 2015 un nouvel ensemble d'objectifs mondiaux pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous, a été adopté dans le cadre d'un nouveau programme de Développement Durable. Chaque objectif a des cibles à atteindre d'ici les 15 prochaines années.

 

 

 

 

 

 

Objectifs de Développement Durable

http://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/  
Liste complète avec cibles
http://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/

Sommet des Nations Unies sur le développement durable
(New York, 25 - 27 septembre 2015) 
http://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/summit/

Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 (A/RES/70/1)
http://undocs.org/fr/A/RES/70/1

Plateforme de connaissances en matière de développement durable 
http://sustainabledevelopment.un.org [EN]

17 OBJECTIFS POUR TRANSFORMER NOTRE MONDE

Objectif 1 : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde

 

Objectif 2 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

 

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

 

Objectif 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie

 

Objectif 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles

 

Objectif 6 : Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

 

Objectif 7 : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable

 

Objectif 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

 

Objectif 9 : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

 

Objectif 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

 

Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

 

Objectif 12 : Établir des modes de consommation et de production durables

 

Objectif 13 : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

 

Objectif 14 : Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable

 

Objectif 15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

 

Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes

 

Objectif 17 : Renforcer les moyens de mettre en œuvre le partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

 

EUROPEAN RCE MEETING, VANNES, FRANCE,

28th - 31th August 2018

 

The European RCE Meeting was hosted by RCE Brittany, France, and was held at "Université de Bretagne Sud", Tohannic, Vannes. The meeting was attended by twenty RCEs from thirteen countries : Austria (RCE Euregion tyrol), China (RCE Hangzhu), Czechia (RCE Czechia), Denmark (RCE Denmark), Finland (RCE Helsinky Metropolitant) France (RCE Bordeaux Aquitaine, RCE Brittany, RCE Paris Seine), Germany (RCE  Nuremberg, Candidate RCE Oldenburger-Munsterland, RCE Ostwürttemberg-Aalen, RCE München), Greece (RCE Crete), United Kingdom (RCE Cymru, RCE East Midlands, RCE London) Poland (RCE Warsaw Metropolitan), Russia (RCE Nizhny Novgofov), Scotland (RCE Scotland) and Sweden (RCE Skâne). RCE Belarus, unhappily, could not come. Were represented : the Association Ecodemia, Belarus, and Imperial College, London. Dr. Kumi Tashiro, Deputy Director, Office of Environment Education, Ministry of Environment of Japan, Dr.Philip Vaughter, from United Nations University, Institute for the Advanced Study of Sustainability (UNU-IAS), and Dr. Jos Hermans, Regional Advisor to the RCE Community- Europe also attended the meeting.

The overarching theme of this meeting was : "ESD and the SDGs: how can RCEs coordinate both to achieve the SDGs?"  

The meeting was supported by the United Nations University,  Institute for the Advanced Study of Sustainablity (UNU-IAS), the Université de Bretagne Sud (UBS) , and the UBS Laboratory of Mathematics (LMBA).   The purpose of this conference was to share the projects and ideas of the different European countries on the proposed thematic, and share all the positive achievements that had been realized  concerning the SDGs they had chosen to explore  according to their local possibilities, and to strengthen the links between them  by a pooling of projects, in order to make the achieving of the SDGs possible.

On August 29th, 2018, after a short presentation of the overarching theme and the reasons of this choice by RCE Brittany, the meeting was officially opened by Dr.Kumi Tashiro, from the Office of Environment Education, Ministry of Environment of Japan, who emphasized on the importance of Education in Sustainable Development, the importance of UNU-IAS, and the importance of RCEs network. The networks must be strengthened and platforms must be created. Then Dr. Philip Vaughter, from UNU Institute for the Advanced Study of Sustainability explained the United Nations System, and announced the 11th Global conference 2018 in Cebu - in the Philippines, from December 7th to 9th 2018. Then he explained the principles of the new-look profile page, with its sub-sections, with for example a section for illustrative photos, and also photos of activities. This profile page takes the place of the annual reports, consequently all the projects must be described, the communication channels and contacts details must be mentioned. RCEs, then, are highly requested to update their RCE profile page.

19 interventions and 3 workshops have followed on August 29th and 30th. The meeting was preceded by a welcome dinner on August 28th evening, and followed by a field trip on August 31st afternoon (discovery of the Gulf of Morbihan aboard a tourism boat).

It was a very lively conference with very interesting, various and very high quality presentations, with constructive discussions between the participants during the breaks and already working affinities or common themes to be explored in networks, all that suggesting interesting joint work opportunities for the coming time. The atmosphere of the meeting was particularly excellent.

 

Some Key topics

- Importance of the NGO COMMEET ; the subject is TVET (Technical and Vocational Education and Training, and Entrepreneurship). The aim is to help students who can't go to university. TVET must be a priority throughout the world. Furthermore, there are opportunities in TVET for migrants because it is an Entrepreneurship Education, the next step being: how sustainable migrants' entrepreneurships can develop regional community. There is a policy recommendation on curriculum development for Vocational Schools towards ESD, that is methods for Education for ESD competencies and curricula.

- Support for entrepreneurship projects financed by local companies

in some towns or countries.

 - Education has often been the topic developed by various RCEs, as: * "projects in Tertiary Education for SD", or: * "the project of learning cities", but also:

-  Introducing in primary schools the means  to reduce the production of energy and the use of resources

-  Rethinking the competencies in Basic education by introducing SDGs in school culture

-  Developing a school action plan inspired by the 17 SDGs

- SDGs and Statistics: Research on the interactions between the 17 SDGs and how to challenge students by interesting them to look for interactions by themselves

- Developing competencies for a socio-economic development, (Erasmus Project and Knowledge Alliance)

- Development of Centres of Excellence in CCSAFS (Climate Change, Sustainable Agriculture and Food Security) in Egypt (Cairo), and in Jerash University, Jordan, project financed by Erasmus. There will be major ESD Activities projects up to 2022.  

- The preservation of the heritage represented by nature in general, including the sea, has been the subject of various interventions.

Each intervention was presented with a PPT. These PPTs are registered on  https://rcebretagne.org

Challenges

- Build on the strengths and successes achieved to develop our action

- Open new ways of collaboration between RCEs on ESD to be more effective in achieving SDGs

-  Strengthen our links and build collaborative projects

-  Keep up to date our profile page

Opportunities/way forward

-  Collaborative project on Intuitive Thinking

- TVET as a solution for empowering people for entrepreneurship in their community

-  Collaborative project on social justice

 - Collaborative project of statistical visualization of the interrelations between the SDGs by the synthetic study of the specific studies in the different European countries

 - Working transfer of expertise towards Africa, the Middle East and South-East Asia

Action points

The three thematics of the workshops during this European Conference, Vannes, remain on the agenda as the guiding threads of our work and our relations:

- Evaluation of ESD and RCEs

- Communication strategy among the RCEs

- Priorities for European Community

Conclusion

A very big warm thank you to everyone, thank you for the help received, thank you for the quality of the interventions, but also the good mood, the enthusiasm, the warm relations, all this giving desire to work together more.

The conference was therefore motivating, the links between us were strengthened, and amplifying the collaborative work has appeared as an indispensable necessity.

Photos have been uploaded on the portal site: http://www.rcenetwork.org/portal/europe-regional-meeting-2018

But also on: www.rcebretagne.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

europeanmeetingcollage (1).jpg