"Spring 2015"

Un document intitulé : MIND MAPS AND CONCEPT MAPS en version bilingue (Anglais et Français) (169 p.) rédigé par Andrew Barton, Salim Lardjane, Françoise Laveuve et Anna Maaria Nuutinen, en verion draft, est disponible sur le site suivant :

http://web.univ-ubs.fr/lmba/lardjane/draft.pdf

A document entitled : MIND MAPS and CONCEPT MAPS in bilingual version, 169 p. (English and French), in draft, is available on the following site :

http://web.univ-ubs.fr/lmba/lardjane/draft.pdf

OPEDUCA

 

Définition

Le concept OPEDUCA a été développé en collaboration avec la direction de l'enseignement, les enseignants, les scientifiques, les entrepreneurs, les politiciens et tous les autres partenaires de l'éducation qui peuvent contribuer à la transformation radicale de l'école et du monde de l'éducation. Le terme "OPEDUCA" représente à la fois ce réseau et ses actions ainsi qu'une vision sur l'apprentissage traduite en outils et activités concrètes qui peuvent être mises en oeuvre structurellement dans la pratique éducative.  Avec l'Education pour le Développement Durable comme fil directeur, le concept OPEDUCA conduit à l'amélioration de la qualité de l'enseignement dans diverses dimensions et dans toutes les matières. La capacité des jeunes à transformer leurs idées en action et, ce faisant, à développer leurs connaissances et leurs compétences (esprit d'initiative, communication, présentation d'exposés), est une partie  intégrante du projet OPEDUCA.
Le terme OPEDUCA  est l'abréviation de "Open Educational Area" à savoir une région où les gens et les organisations sont connectés et mènent des actions en accord les uns avec les autres de telle sorte que des processus d'éducation intégrée sont mis en place, mettant en relation la théorie, la pratique et l'expérience.


Historique

La première décennie pour le Développement Durable a fait émerger une conscience et un intérêt politiques qui font qu'il est temps d'aller de l'avant en ce qui concerne l'Education pour le Développement Durable d'une manière davantage axée sur la communauté et sur l'action. Les institutions éducatives actuelles semblent être tiraillées  entre l'évolution des priorités de la politique éducative et l'éducation au quotidien. Le principe d'une éducation conduisant davantage vers un avenir durable est largement admis, mais les changements pratiques sont trop rarement perçus. Un groupe croissant d'acteurs en provenance de diverses régions est en train de fonder un réseau mondial de partage de principes devant faire en sorte que l'Education pour le Développement Durable s'oriente vers une approche fondée sur l'action.

Le projet OPEDUCA a déjà abouti à une vision de l'apprentissage et de l'éducation à partir des différents domaines où il a été pratiqué. Il combine et intègre toute une série de priorités éducatives. Outre les langues, la culture et les mathématiques, le concept OPEDUCA inclut l'apprentissage de la technologie, le développement durable, l'éducation à l'environnement, l'entrepreneuriat et la citoyenneté, regroupés dans une approche pratique et une pratique en continu.
Le projet OPEDUCA prévoit la détermination de lignes directrices pour l'Education en vue d'un Développement durable (EDD) dont les enjeux et l'interconnexion constituent une vision de l'EDD pouvant être traduite en actions cohérentes (une stratégie) fondées sur des résultats concrets. Tout cela sur un plan humain, proche des lieux où les gens vivent, travaillent et étudient. Les aspects communs de l'approche envisagée, déjà mise en pratique, partent de l'apprenant ; celle-ci est centrée sur l'élève et/ou l'étudiant, ce qui implique les enseignants, les travailleurs de l'industrie privée, les gens des villes, des centres environnementaux etc. 
Voir le site :

The OPEDUCA Project Europe

A partir de 2018, voir en bas de page.

 

6 et 7 Mai 2015 - Vannes - France :

Projet OPEDUCA - «  Spring Event  » à l'Université de Bretagne Sud.

 

Dans le cadre du Projet OPEDUCA, un «  Spring Event  » sur l'importance des  techniques de représentation des connaissances sous forme graphique dans l'Education s'est déroulé à l'Université de Bretagne Sud,Tohannic, Vannes,  les 6 et 7 Mai 2015.  

Le principe des Mind Maps et des Concept Maps pour l'Education a été abordé par divers intervenants européens sur les thèmes suivants  :

 

-  Les Mind Maps, un outil pédagogique et didactique performant dans le Secondaire  : expérimentation en classe dans les différentes matières enseignées, avantages, analyse d'exemples divers, synthèse desobservations  ;

- Rappel du Projet OPEDUCA en tant que nouvelle approche de l'enseignement et de l'apprentissage  ;

- Elaboration d'un Mind Map synthétique de référence facilitant les diverses analyses  des résultats obtenus dans différents pays ayant mis en place le Projet Opeduca : définition, construction et récapitulation des avantages pour les divers apprentissages  ;

-  Représentation des connaissances pour un savoir de haute qualité  : les trois types graphiques  : Mind Maps, Concept Maps et Argumentation Maps, leur différenciation et leurs objectifs spécifiques, les 5 étapes du concept mapping.

- Des discussions ouvertes se sont ensuivies durant ces deux journées.

Des articles seront rédigés et publiés comme prolongement de ce Spring Event.
 

14 Septembre 2015 - Vannes - France :
Projet OPEDUCA - "Spring Event" à l'Université de Bretagne Sud (suite)

Les slides du "Spring Event" des 6 et 7 Mai 2015 sont disponibles sur le site Web suivant :
http://web.univ-ubs.fr/lmam/lardjane/Conference/index.html
 

Février 2015

Dans le cadre de la seconde année du Projet OPEDUCA : la "Business Class" (ou "Classe Affaires") un groupe de travail réunissant l'Université de Bretagne Sud et le Lycée Lesage de Vannes a été créé le 3 Février 2015. Voir le site suivant:

http://web.univ-ubs.fr/lmam/lardjane/OPEDUCA/index.html

 

 

16 Janvier 2015 - Liaison OPEDUCA Lycée Lesage / UBS

Les réponses aux questions posées par les élèves du "Flight for Knowledge" dans le domaine de l'Energie et de l'Eau à la suite de l'élaboration de leurs mind mappings en 2014 sont disponibles sur le site suivant :

http://web.univ-ubs.fr/lmam/lardjane/Opeduca-Days/index.html

 

Les réponses sur l'Energie ont été élaborées par :

Yves Boulay (Eoliennes en Vilaine) et Philippe Chauvelon (Université de Bretagne-Sud)

Les réponses sur l'Eau ont été élaborées par Olivier Sire (Université de Bretagne-Sud)

 

 

 

 

 

 

Seconde année du Projet (2014-2015) : la "Business Class"
(ou "Classe Affaires")


Cette seconde année se déroule avec la classe de Terminales STI2D ITAC (Innovation Technologique et Eco-Conception). Le projet prévu est le suivant :
Principes pédagogiques directeurs :
- Le Prototypage (concevoir et imaginer des produits en vue de les industrialiser) et
- le Maquettage (construire un ensemble et le valider avec des tests de mesure).


Projets concernés :


- Un arbre luminaire (L'UNESCO ayant défini 2015 comme étant "l'année de la Lumière")
Domaine concerné : l'Energie ;
Activité "Business" : démarcher les revendeurs, et nouer des relations avec de vrais clients.
- Une publicité animée (une entreprise demandeuse) ;
Domaine concerné : l'éco-conception ;
Activité "Business" : relation élèves - entreprises.
- Une serre autonome
avec panneau solaire et récupération de l'eau de pluie ; automatisation de la ventilation et de l'arrosage.
Domaine concerné : l'Energie ;
Activité "Business" : démarcher les magasins de jardinage.
- Un bras chirurgical (innovation totale)
Permet d'opérer sur un fauteuil d'opération et non plus en salle d'opération, d'où réduction des coûts.
Domaines concernés : la santé et le bien-être ; le coût d'une opération ;
Activité "Business" : produit commercialisable avec un brevet d'invention.
- Une mini soufflerie (pour maquettes de voitures ou ailes d'avion)
Domaine concerné : le matériel pédagogique ;
Activité "Business" : industrialisation possible, et revente de matériel pédagogique.
- Un sur décompresseur (sorte de climatiseur économique)
Produit de l'air sec, ce qui est bon pour la santé.
Domaine concerné : l'Energie.
Activité "Business" : produit commercialisable.
- Une rampe de Boccia (discipline paralympique)
Il s'agit d'une aide à un jeu pour handicapés : rendre l'handicapé autonome dans son jeu, sans aide extérieure, et avec une activité manuelle possible, ce qui limitera sa dépression.
Domaines concernés : le social ; le bien-être.
Activité "Business" : lancer les élèves sur la modification d'un produit déjà commercialisé

 PREMIERE PARTIE DU PROJET :  FLIGHT FOR KNOWLEDGE - 2013-2014


La première partie du Projet OPEDUCA : "l'envol vers le savoir" a été mise en place au Lycée Lesage de Vannes et à l'UBS de Vannes (Laboratoire de Mathématiques) :
- La série STI2D du Lycée Lesage réalisera les quatre cartes heuristiques prévues ("mind maps") sur les thèmes de l'Eau, de l'Energie, de la Nourriture et de l'Eco-Conception, à partir d'une grande diversité de sources de renseignements et de supports.
- Elles devront être terminées pour Février 2014, date à laquelle l'UBS (le Labo de Maths) analysera ces mind maps produits par les élèves, en collaboration avec d'autres départements de l'UBS, et travaillera à une standardisation de ces productions (réalisation de graphes).
- Parallèlement, l'UBS préparera les réponses aux questions "pointues" que les élèves auront entre temps formulées à propos de ces thèmes sans pouvoir trouver de réponse ou de solution.
Cette première partie de "L'envol vers le savoir" se clôturera par un congrès de quatre demi journées à l'UBS, qui se répartiront comme suit :
- Le Lundi 12 Mai 2014, de 9H à 13H : présentation du thème de l'Eau ;
- Le Vendredi 16 Mai 2014, de 9H à 13H :  présentation du thème de l'Energie ;
- Le Lundi 19 Mai 2014, de 9H à 13H : présentation du thème de la Nourriture ;
- Le Vendredi 23 Mai 2014, de 9H à 13H : présentation du thème de l'Eco-Conception.

 

27/01/2014 : OPEDUCA EN SECTION DE BTS ELECTRONIQUE AU LYCEE LESAGE de VANNES

A l'occasion du cours de Communication-Expression et Culture Générale en section de BTS Electronique au Lycée Lesage de Vannes, il a été demandé aux étudiants de produire un texte oral sur un thème de leur choix, à condition qu'il soit polémique, et que la double fonction de cet exposé soit de convaincre et de persuader l'auditoire. Les étudiants devaient également, dans cette perspective, trouver par eux-mêmes  des phrases-choc. Lucas Frapper a choisi d'évoquer les graves problèmes auxquels la terre était confrontée, et de prendre ainsi la défense de notre planète. Voici une synthèse de sa production orale.

Image 1 - La Terre, un monde en danger
L'homme a su évoluer de manière rapide. Il est passé des Pyramides à l'Espace, faisant un bond technologique prodigieux ; il a su passer également de la médecine médiévale à la médecine moderne. Mais les conséquences de cette évolution sont de plus en plus lourdes pour la planète : la pollution date de la seconde guerre mondiale, du fait du bond technologique qu'elle a généré. La démocratisation des véhicules à moteur, l'urbanisation, les aménagements divers faits par l'homme ne se font pas dans le strict respect de l'environnement.
Image 2 - L'activité humaine
"Une écologie saine pour un monde pérenne" :  telle devrait être la devise de l'activité humaine.
Image 3 - Les conséquences
Au Japon, la construction de terre-pleins a des conséquences désastreuses ; en effet, les déchets sont la matière première de ces installations, sur lesquelles viennent s'implanter des usines rejetant dans la mer nombre de métaux lourds et déchets divers.
La surpêche, phénomène de grande ampleur qui concerne l'ensemble des nations, est aujourd'hui des plus alarmantes. Nous détruisons les fonds marins en créant des récifs fantômes où la vie a disparu. Les espèces prélevées s'amenuisent, elle n'ont plus le temps d'arriver à maturation. De nombreuses autres espèces sont prises par erreur dans les filets : dauphins, requins, baleines...
Tous les jours, les pêcheurs prélèvent des requins et en coupent les ailerons avant de les rejeter vivants dans la mer, où ils agonisent, massacrant ainsi l'espèce qui a aujourd'hui le statut d'espèce menacée.
Image 4 - Le poumon de la Terre en danger
Sur le plan démographique le bilan est également alarmant. Nous sommes 7 milliards. Il nous faut raser des forêts pour construire des maisons, nous chauffer ; la forêt amazonienne est la première à souffrir de la déforestation, sa superficie diminue de jour en jour. Le "Poumon de la Terre" est en toute logique voué à disparaître si nous poursuivons dans ce sens, sans prendre en compte l'avenir, uniquement préoccupés que nous sommes par le présent et l'immédiateté.
Image 5 - Les conséquences (suite)
Le réchauffement climatique dû à l'émission de gaz à effets de serre entraîne une fonte des glaces qui provoque la montée des eaux ainsi qu'un dérèglement climatique à l'échelle mondiale car les courants marins sont également touchés. Le Gulf Stream est le radiateur de la planète : le dévier ou l'annihiler serait une catastrophe climatique terrible ; or, c'est dans ce sens que nous nous dirigeons.
Image 6 - Les solutions
Nous entendons parler tous les jours de prises de conscience : mais de quelles prises de conscience s'agit-il ? Les massacres de la faune, la destruction de l'écosystème, la pollution ... ne régressent pas.
Les Amérindiens avaient une vision de l'environnement que nous devrions prendre en compte : il nous faudrait prélever les ressources juste nécessaires, et les exploiter dans leur totalité de manière à ne rejeter qu'un minimum de déchets pour conserver un environnement sain, car il est la base de notre existence.
Nous devrions repenser l'urbanisme de manière à résoudre les problèmes de logement liés à l'explosion démographique. Est-il vraiment nécessaire de raser toutes les forêts pour s'installer sur de nouveaux territoires ? Il existe à l'heure actuelle des "villes souterraines" (comme à Montréal au Québec) avec des puits de lumière naturelle. Les ingénieurs de demain devront se pencher sur le sujet de manière écologique et responsable.
Nous pouvons utiliser les énergies nouvelles : le vent, les courants marins, et le soleil à plus grande échelle, mais avec intelligence : en effet, l'énergie solaire est à développer, mais dans la bonne direction.
Le tout est d'agir ! Parler des faits ne suffit guère ! Il ne faut pas hésiter à se lancer !

 

 

 

 

 

 

 

TROPHEES DES CAMPUS RESPONSABLES - Janvier 2018

Campus Responsables est le premier réseau d’établissements d’enseignement supérieur francophones engagés dans une démarche de développement durable. 

Le but recherché est que le monde de l'Education Supérieure et de la Recherche (ESR)  intègre les Objectifs de Développement Durable afin d’améliorer leur impact sur leur territoire. 

 

C'est ainsi que sont organisés les "Trophées des campus responsables", compétition visant à récompenser les meilleures pratiques de développement durable mises en oeuvre dans les catégories concernées.

 

C'est ainsi que l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) a remporté le trophée dans la catégorie : "Entreprise et Entrepreneuriat". Le trophée récompense les campus qui développent des liens avec des entreprises durables et/ou engagées sur leur territoire. 

Voir le dossier de presse sur le site suivant :

 http://www.tropheesdescampusresponsables.com/sites/default/files/fichier/dp_-_trophees_des_campus_responsables_2017.pdf