Projet d'échanges de chercheurs CNRS-NSFC dans le domaine des Mathématiques

Revue La vie des laboratoires n° 14 : le CNRS en Chine - Octobre 2013, (pp. 4 et 5) 
www.cnrs.fr

Processus de branchement en environnement aléatoire.

Ce partenariat illustre une nouvelle fois l'intérêt mutuel de la France et de la Chine de promouvoir une coopération d'excellence : les meilleurs étudiants chinois doivent pouvoir entreprendre ou poursuivre des études supérieures en France, en particulier en master et en doctorat, et les chercheurs français doivent pouvoir trouver en Chine les laboratoires de haut niveau avec lesquels les collaborations les plus fructueuses pourront voir le jour.

Il s'agit d'un Projet scientifique de collaboration entre des scientifiques Français du Laboratoire de Mathématiques de l'Université de Bretagne Sud, Tohannic, Vannes, partenaire du CRE Bretagne, France, et des scientifiques Chinois de l'Université Normale de Beijing, partenaire du CRE Beijing, Chine, ce projet ayant été validé par le CNRS en ce qui concerne la France, et les Autorités Scientifiques compétentes chinoises en ce qui concerne Beijing.

Le directeur du Projet, du côté de l'Université de Bretagne Sud, est Monsieur Quansheng Liu, Directeur du Laboratoire de Mathématiques de Bretagne Atlantique, CNRS UMR 6205, et le directeur du Projet, du côté de l'Université Normale de Beijing, est Monsieur Zhiqiang Gao, Ecole des Sciences Mathématiques. Les autres participants sont : pour la France, Monsieur Yves Guivarc'h, (Université de Rennes 1), et Monsieur Emile Le Page, Vannes. Pour la Chine, Monsieur Xingang Liang (Université de Technologie et des Entreprises de Beijing), et Monsieur Chunmao Huang, Beijing. 

Ce projet vise à étudier des propriétés asymptotiques des marches aléatoires branchantes dans un environnement aléatoire. Sera considéré : un système de particules où chaque particule donne naissance aux enfants qui se déplacent sur la droite réelle, la loi conjointe du nombre d'enfants et les déplacements des enfants variant selon un environnement aléatoire indexé par le temps.

Cette considération est motivée, non seulement par des intérêts théoriques, mais aussi par des applications. Les scientifiques cherchent des théorèmes limites pour la configuration du système (lorsque le temps n tend vers l'infini) et pour la martingale naturellement associée au système, et des propriétés asymptotiques de la variable limite de cette martingale. Le cas d'un processus multi-type sera considéré avec attention, en liaison avec les cascades multidimensionnelles de Mandelbrot et les arbres m- aires de recherche.

En Juin -Juillet 2013 Monsieur Zhiqiang Gao et Monsieur Xingang Liang se sont rendus pour un mois à l'Université de Bretagne Sud et à l'Université de Rennes 1 pour travailler avec Messieurs Quansheng Liu, Yves Guivarc'h et Emile Le Page, et, en Août-Septembre 2013 Messieurs Quansheng Liu et Yves Guivarc'h se rendront à l'Université Normale de Beijing et à l'Université de Technologie et des Entreprises de Beijing, pour travailler avec Messieurs Zhiqiang Gao, Xingang Liang et Chunmao Huang.

Les résultats attendus de la recherche donneront lieu à des manuscrits soumis pour publication. Les applications concerneront de très nombreux secteurs, dont ceux de l'industrie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                LIU Quansheng